Élections au CA de l’OAQ 2015-2018 / Mise en candidature

Home / Articles / Élections au CA de l’OAQ 2015-2018 / Mise en candidature

election2015

Candidature de Guillaume Lévesque, architecte OAQ, pa LEED

Implication dans la société
Actuellement je suis l’un des trois vice-présidents formant le comité exécutif de l’Ordre et membre du comité de Valorisation et rayonnement de la profession depuis 2014. Je désire présenter ma candidature afin de renouveler mon mandat pour 2015-2018, comme membre du CA de l’OAQ et d’y poursuivre mon implication et engagement. L’évolution de différents dossiers pouvant transformer significativement la profession dans les prochaines années, suscite particulièrement mon intérêt, tels que la Politique Nationale de l’Architecture, la nouvelle Loi sur les architectes ainsi que les recommandations de la Commission Charbonneau concernant le rôle et les responsabilités des architectes et de tous les autres intervenants de l’industrie de la construction au Québec. J’ai été impliqué à l’OAQ initialement comme observateur de l’ASAQ en 2008 et ensuite comme membre du CA depuis 2009. J’œuvre également à l’EXAC ( Examen des architectes du Canada ) comme correcteur et rédacteur depuis 2009.

Valorisation de l’architecture et du travail des architectes
J’ai proposé au CA de l’OAQ un projet visant à briser l’anonymat des bâtiments des villes en les reliant directement aux architectes qui les ont créés. J’aimerais, dans mon prochain mandat, suivre de près ce projet qui consiste à concevoir et développer une application mobile (sur téléphone et tablette) qui pourrait s’intituler : Architectes sur rue. Cette application créerait un lien direct entre les citoyens qui circulent sur la rue et les bâtiments avec l’aide d’un navigateur géographique (ex : Google maps ). Ainsi le grand public pourrait consulter une fiche du bâtiment avec photo mentionnant l’adresse du bâtiment, le nom des architectes et autres informations pertinentes. Je crois fermement qu’une meilleure compréhension du rôle et des responsabilités de l’architecte dans la société québécoise, se traduira dans le futur, par une meilleure protection du public et permettra une architecture de qualité reconnue comme bien collectif.

Engagement et ouverture envers le grand public
J’ai été engagé depuis plusieurs années auprès d’Architectes de l’Urgence et de la Coopération (AUC) à travers la Mission Kitcisakik dans le but de créer un transfert de connaissances et d’aider les populations autochtones à rénover elles-mêmes leurs habitations. N’étant plus consultant pour AUC, j’aimerais mettre à profit mes récentes expériences professionnelles acquises dans un contexte social et humanitaire dans le but de créer au sein de l’OAQ, une ouverture de la profession envers le grand public.

La valeur ajoutée de l’architecte à la société, à titre de professionnel du bâtiment, réside en sa grande capacité à transformer une problématique spatiale en une solution créative, élégante, et durable répondant parfaitement aux besoins des humains, peu importe l’origine ou le pays de résidence. Si l’on souhaite voir l’architecture occuper une place prépondérante dans la société québécoise et qu’elle soit véritablement un bien collectif, nous devons, comme architectes, nous impliquer socialement et collectivement auprès de tous, afin de contribuer au bien-être des populations, qu’elles soient démunies ou bien nanties. C’est cette vision responsable, engagée et porteuse de développement tant pour la société québécoise que pour la profession, qui me motive à poursuivre mon implication au CA de l’OAQ.

Merci de votre appui !

Guillaume Lévesque architecte,  24 mars 2015

Related Posts