Chez Willie’s Place, Lieu de répit de jour pour itinérants, Val d’Or

Home / Portfolios / Chez Willie’s Place, Lieu de répit de jour pour itinérants, Val d’Or

« L’itinérance est un problème de société. Le respect des droits les plus élémentaires ne peut être réduit à une simple question de responsabilité personnelle, à une affaire privée ou à l’action d’une seule organisation. Il faut se reconnaître une responsabilité collective vis-à-vis de cette question et prendre les dispositions nécessaires pour réintégrer dans la société celles et ceux qui se retrouvent déjà en marge de cette société et pour éviter que d’autres ne s’y engagent.»

Description du projet « Chez Willie’s Place »

En décembre 2014, le projet pilote « Chez Willie » a été initié afin d’offrir une réponse humanitaire à une réalité sociale, celle de l’itinérance à Val-d’Or. Ouvert pendant 16 semaines (Chez Willie a fermé temporairement le 10 avril faute de financement et de la vente de l’immeuble où était localisé les services), l’expérience « Chez Willie » a permis de conclure que la formule d’intervention développée rejoint les gens dans leur valeur et leur identité. En effet, l’approche culturellement pertinente prônée combinée au sentiment d’appartenance des gens de la rue au lieu et à la confiance établie avec les intervenants ont donné des résultats non négligeables (voir le pré-rapport d’évaluation produit le Réseau DIALOG ainsi que le sommaire des statistiques de fréquentation).

Le projet « Chez Willie » se veut un lieu de répit de jour, un point de ralliement pour les gens de la rue et un endroit de rencontre pour les intervenants de proximité et les travailleurs de rue. « Chez Willie » se doit d’être un lieu accueillant, libre de tout préjugé, qui favorise l’optimisation de l’intervention et de la coordination des actions et des services auprès de la population itinérante de Val-d’Or.

Ce projet permet un rapprochement des intervenants et de personnes en rupture sociale et pouvant souffrir de problématiques multiples (itinérance, toxicomanie, judiciarisation, santé mentale, etc.) en vue de leur offrir une aide adaptée et pertinente.

L’ouverture permanente de « Chez Willie » constituera une réponse à des besoins concrets de personnes qui survivent dans la rue bien plus qu’elles ne vivent. Ce projet contribue au développement de plans de soutien en intervention et permet d’accompagner des personnes vers une prise en charge et une sortie de rue dans la dignité et le respect.

En somme, le principal objectif du projet est de mettre en oeuvre un plan d’actions concertées en vue de l’ouverture permanente d’un lieu de répit de jour pour personnes en situation d’itinérance à Val-d’Or qui répondra aux besoins de la clientèle ciblée par à une offre de services de proximité non discriminatoires, accessibles et culturellement pertinents et sécurisants.

Vers une réouverture

Considérant le besoin exprimé par les usagers du projet pilote de lieu de répit, le Centre d’amitié autochtone a décidé de prendre les devants et de chercher activement un endroit où l’implanter de façon permanente. Les locaux disponibles à la location à Val-d’Or sont peu nombreux, très dispendieux et souvent inadaptés à l’usage que nous voulons en faire. Nous nous sommes donc tournés vers l’achat d’un bâtiment, ce qui nous donnerait plus de possibilités en termes d’aménagement et de fonctionnalités.

Le lieu de répit devra être un endroit sécuritaire et accueillant à la fois pour les intervenants et les usagers. Il devra permettre aux usagers de se reposer et de se rassembler sans la préoccupation d’être interpellés pour non-respect de règlements municipaux.

Le bâtiment ciblé pour établir notre lieu de répit de jour pour personnes en situation d’itinérance bénéficie d’un emplacement stratégique sur la 4e avenue à Val-d’Or. En effet, il se trouve au centre-ville, ce qui en facilite l’accès pour les usagers. Il n’est pas situé dans un quartier très résidentiel ni trop près de commerces qui pourraient voir d’un mauvais oeil l’arrivée de ce type de centre dans son voisinage. De plus, il n’est qu’à quelques pas du Centre d’amitié.

Le Centre d’amitié autochtone de Val-d’Or

Le Centre d’amitié autochtone de Val-d’Or est un carrefour de services urbain, un milieu de vie et un ancrage culturel pour les Premiers Peuples, voué au mieux-être, à la justice et à l’inclusion sociale, il favorise la cohabitation harmonieuse dans son milieu. Chef de file d’une société civile autochtone engagée, le Centre d’amitié contribue activement au développement social, communautaire, économique et culturel de sa collectivité par des stratégies innovatrices et proactives. Au Centre d’amitié, la programmation et la prestation des services reposent sur des valeurs humaines d’engagement, de respect, d’intégrité et de solidarité.

L’itinérance : un phénomène de plus en plus visible

Le phénomène de l’itinérance n’est plus une réalité qui ne concerne que les grandes villes telles que Montréal, Toronto, Winnipeg ou Vancouver. L’itinérance, celle de la vie dans la rue, est bel et bien réelle dans une ville de région comme Val-d’Or. Teinté de la réalité autochtone, ce phénomène émergeant sur le territoire exige une adaptation et des réponses adéquates qui interpellent l’ensemble des acteurs clés du milieu.

Le Centre d’amitié autochtone de Val-d’Or agit depuis de nombreuses années au coeur de cette réalité en structurant avec ses partenaires des services culturellement pertinents et sécurisants pour les Autochtones qui se retrouvent dans cette situation. Depuis plus de cinq ans, le Centre d’amitié joint ses efforts à ceux des intervenants et organismes clés du milieu afin de mieux coordonner l’action et l’arrimage des services pour cette clientèle.

En mai 2014, les élus des trois paliers de gouvernements (municipal, provincial et fédéral) se sont engagés à agir et soutenir le milieu dans la recherche de solutions constructives et durables en matière de lutte à l’itinérance. Soucieux de favoriser une cohabitation harmonieuse entre les commerçants du centre-ville, les citoyens et la population itinérante, les organismes communautaires (dont le Centre d’amitié) et le Centre de santé et des services sociaux de la Vallée-de-l’Or ont été interpelés dans la démarche.

Institutions similaires au Québec

Maison Lyne Beauchamp, Mont-Laurier
Mission Old Brewery, Montréal
Maison Clark, Montréal
Chic Resto Pop, Montréal
Le Havre, Trois-Rivières

Projet: Centre de répit pour itinérants
Lieu: Val d’Or, Québec
Superficie: 1 800 pi2 (167m2)
Budget:  175 000$
Années: 2015-2016
Collaborateurs: Artcad Groupe Conseil et Edith Dennis Larocque stag. arch.