Projet Kitcisakik, Québec

Home / Portfolios / Projet Kitcisakik, Québec

Détails du projet

Avec l’initiative de Guillaume Lévesque architecte, les Architectes de l’Urgence et de la Coopération, ont souhaité mettre à profit leurs connaissances et leur professionnalisme afin d’améliorer, de manière concrète, la qualité de vie de la population autochtone de Kitcisakik et de la condition de la centaine d’habitations située hors réserve. Ce travail est en étroite collaboration avec la population Anishnabe (Algonquine), dans un but de développer les compétences et habiletés des autochtones ainsi que de favoriser un transfert de connaissances et une plus grande autonomie.

Les éléments sur lesquels notre intervention se concentre sont les suivants; la santé des enfants, la surpopulation dans les habitations, l’accès à l’eau, le développement durable et la récupération des matériaux, l’autosuffisance en bois de construction par un moulin à scie, l’autonomie, le renforcement des compétences ainsi que l’acquisition de nouvelles habiletés pour la main-d’œuvre locale autochtone.

En octobre 2010, l’école primaire de Kitcisakik était inaugurée, permettant aux jeunes enfants de fréquenter une école dans leur village, plutôt que de vivre toute l’année dans de familles d’accueil à Val-d’Or pour leur scolarisation. En outre, la formation sur les chantiers qu’ont acquise certains autochtones permettra d’obtenir, au travers du processus, des cartes de compétence de la CCQ (Comission de la Construction du Québec) et de gagner leur vie en dehors de la communauté ou au sein de celle-ci.

L’implication de la population autochtone à été cruciale dans la réussite du projet. Deux moulins à scie ont été installés, grâce à la collaboration de la Fondation Frontières. Une corporation du logement locale a été créée pour poursuivre les rénovations. Non seulement les membres de la communauté ont été formés pour participer aux chantiers, mais leurs besoins en espace ont été pris en compte dans l’élaboration des plans de rénovation réalisés par le chargé de projet. Sous l’action du chargé de projet, plusieurs manufacturiers et marchands locaux ont offert, ensemble, plus de 350 000 $ en matériaux de construction. En décembre 2009, alors qu’étaient inaugurées les deux premières maisons rénovées, la SHQ (Société d’Habitation du Québec) annonçait un appui à la constitution du fonds Mikwam géré par la communauté, un fonds d’habitation d’un million de dollars destiné à financer un programme de rénovation d’une trentaine de maisons. Au même moment, c’est le palier fédéral qui offrait un million de dollars pour permettre la construction de l’école primaire.

Projet: 29 maisons
Formation: 13 charpentiers-menuisiers
Lieu: Kitcisakik, Québec
Superficie: 875pi2 / maison
Budget: 3,1M$
Années: 2009-2014
Partenaires: Communauté de Kitcisakik, Architectes de l’urgence et de la Coopération, Fondation Frontières, bénévoles et étudiants universitaires